Eiffage : résultats résistants, perspectives encourageantes

le
0
Malgré la baisse d'activité, la marge opérationnelle courante des Travaux a progressé, à 3,3% en 2014. (© A. Prévot)
Malgré la baisse d'activité, la marge opérationnelle courante des Travaux a progressé, à 3,3% en 2014. (© A. Prévot)

Des résultats solides. Le chiffre d'affaires 2014 s'établit à 14 milliards d'euros, en léger repli de 1,9%, et de 3,4% à périmètre et taux de change constants. Le résultat opérationnel courant ressort, lui, à 1,34 milliard, en hausse de 2,2%, ce qui porte le taux de marge au niveau historique de 9,6%, contre 9,2% en 2013.

Malgré la baisse d'activité, la marge opérationnelle courante des Travaux progresse à 3,3%, contre 3,2% en 2013. La maîtrise des frais de structure et la bonne exécution des projets en cours (en particulier, le chantier de la ligne à grande vitesse Bretagne - Pays de la Loire) expliquent cette performance opérationnelle.

Bloc "A lire aussi"

Dans le détail, la Construction maintient une profitabilité élevée (4,2%), tandis que la branche Travaux Publics voit sa marge progresser à 2,4% (2,2% en 2013), en dépit de volumes sous pression dans les travaux routiers en France. Si l'activité Énergie améliore aussi sa rentabilité, la marge opérationnelle du Métal passe de 4% en 2013 à 1,9% en 2014, sous l'effet de la conjoncture difficile en France.  

Quant au résultat opérationnel des concessions, il gagne 3,2% à 985 millions d'euros. Le groupe se félicite de la hausse continue de la marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de la filiale autoroutière APRR sur cinq ans. Elle est

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant