Eiffage pousse à nouveau les feux à l'international

le
0
Le numéro trois français du BTP cible en priorité l'Afrique et certains marchés européens.

Dans quelques semaines, Eiffage commencera à exploiter au Sénégal le dernier tronçon de l'autoroute sortant de Dakar (25 km en tout) que le groupe a entièrement construite. Un PPP (partenariat public-privé) à 200 millions d'euros qui aura une suite. Le numéro trois français du BTP vient d'être choisi pour bâtir et gérer le prolongement de cette voie rapide. Un contrat de 100 millions. À Poznan, en Pologne, Eiffage a bon espoir de construire pour 140 millions un centre commercial. Une affaire montée en partenariat avec le français spécialiste des «malls», Apsys, qui développe notamment le Centre Beaugrenelle à Paris.

Pas de doute, Eiffage pousse à nouveau les feux en dehors de l'Hexagone. «Nous voulons développer notre présence à l'international car cela crée une dynamique pour nos jeunes ingénieurs et, si les affaires sont bien traitées, les marges sont supérieure...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant