Eiffage livre une plate-forme « made in Fos »

le
0
Le groupe de BTP, fournisseur de Total, est la dernière société française à construire des unités pétrolières off shore.

Le 27 octobre, la barge a quitté le port de Fos-sur-Mer, à côté de Marseille. Elle arrivera dans trois semaines au large du Nigeria. À son bord, deux colis pesant chacun 1500 tonnes: deux étages d'une plate-forme pétrolière off shore commandée à Eiffage par Total. L'installation est destinée à produire 60.000 barils de pétrole par jour. En France, le groupe de BTP - avec sa branche métal - est le dernier à fabriquer ce type d'ouvrage. «DCNS s'y était essayé dans les années 1990, explique un expert. Mais il a arrêté car il a fait un flop.»

Or cette activité donne lieu à d'énormes contrats. Pour concevoir et fabriquer cette plate-forme qui sera installée à 65 kilomètres des côtes nigérianes, le troisième groupe de BTP français a touché 560 millions de dollars (406 millions d'euros). «Le chantier aura duré vingt mois, mobilisant une centa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant