Égypte : vers une victoire électorale des islamistes

le
0
Le parti des Frères musulmans, interdit sous Hosni Moubarak, revendique la tête de la première phase des élections législatives qui s'est tenue en début de semaine.

Après le Maroc et la Tunisie, l'Égypte semble se diriger à son tour une victoire électorale des islamistes. Le parti des Frères musulmans a annoncé mercredi être arrivé en tête lors de la première phase des élections législatives qui se sont tenues lundi et mardi.

«Les premiers résultats obtenus depuis le début du dépouillement montrent que les listes du Parti de la liberté et de la justice (PLJ - Frères musulmans) arrivent en tête, suivies par le parti Al Nour (salafiste) et le Bloc égyptien (coalition libérale)», affirme le parti dans un communiqué. Le PLJ aurait ainsi obtenu les meilleurs scores à Fayyoum (une ville située à 130 kilomètres au sud du Caire), dans le gouvernorat de la mer Rouge, au Caire et à Assiout (dans le sud du pays). «Le score est plus serré entre le PLJ et le parti Al Nour dans les gouvernorats d'Alexandrie (nord-ouest) et Kafr Al-Cheikh (delta du Nil)», précise le PLJ.

Ces données confirment les premières estimations rapporté

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant