Egypte : une étudiante de 19 ans agressée sexuellement place Tahrir

le
0
Egypte : une étudiante de 19 ans agressée sexuellement place Tahrir
Egypte : une étudiante de 19 ans agressée sexuellement place Tahrir

L'horreur, une fois de plus, au coeur de la place Tahrir. Une jeune étudiante a été agressée sexuellement par un groupe d'hommes lors des célébrations pour l'investiture du président Abdel Fattah al-Sissi place Tahrir dimanche au Caire. Les images étaient visibles sur une vidéo devenue virale, et sept suspects ont été arrêtés. Sur les images, insoutenables, filmées avec un téléphone portable, on aperçoit le corps ensanglanté et couvert de bleus d'une jeune femme de 19 ans, piégée au milieu d'une foule d'homme déchaînés. Plusieurs policiers extirpent difficilement la victime des mains des violeurs, pour l'emmener dans une ambulance. Des hommes se massent ensuite autour du convoi.

Un responsable de la sécurité a authentifié lundi les images de l'agression contre l'étudiante, confirmant qu'elle avait été transférée dans un hôpital. Une enquête a été ouverte, a-t-il ajouté, en soulignant que les sept hommes arrêtés était soupçonnés d'être impliqués dans trois cas de harcèlement sexuel.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé l'arrestation de sept hommes âgés de 16 à 49 ans accusés d'avoir «harcelé (sexuellement) plusieurs filles lors des célébrations» dans et autour la place Tahrir. Il n'était néanmoins pas clair s'il s'agissait des mêmes individus ou de sept supplémentaires.

Sur Twitter, la vidéo a été partagée de très nombreuses fois.

Attention, les images très violentes peuvent choquer

GRAPHIC & EXTREMELY DISTURBING video of the gang #rape of a #woman in #Tahrir Square yesterday http://t.co/IWKo9AThD2 #Egypt? Dahlia Eissa (@dahlia_eissa) June 9, 2014

 Les militants du groupe «I saw Harassment» (J'ai vu du harcèlement) ont publié un communiqué affirmant qu'il était «honteux que les responsables de sécurité au ministère de l'Intérieur n'aient pas adopté de mesures pour empêcher de telles agressions qui sont régulières».

Cinq agressions sexuelles à Tahrir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant