Egypte-Un recours de Moubarak et de ses fils rejeté

le
0
 (Actualisé avec précisions §4-6) 
    LE CAIRE, 9 janvier (Reuters) - La Cour de cassation 
égyptienne a rejeté samedi le pourvoi de l'ancien président 
Hosni Moubarak et de ses deux fils contre leur condamnation pour 
corruption et détournement de fonds publics. 
    L'ancien chef de l'Etat âgé 87 ans et ses fils Gamal et Alaa 
ont été condamnés en mai à trois ans de prison dans le cadre 
d'un deuxième procès, après l'annulation en appel du verdict 
prononcé en première instance.  
    Les trois hommes, qui ont déjà purgé leur peine en détention 
préventive, ne devraient pas retourner derrière les barreaux.  
    Ils devront toutefois s'acquitter d'une amende de 125 
millions de livres égyptiennes (environ 16 millions de dollars) 
et restituer 21 millions de livres au trésor égyptien. Une 
source a indiqué à Reuters que l'ancien dirigeant et ses fils 
ont payé 104 millions de livres pendant la période du procès. 
    Les adversaires de l'ancien raïs renversé en février 2011 
estiment que la justice se montre trop clémente à son égard. 
Ainsi les charges de complot en vue de tuer des manifestants 
lors du soulèvement de 2011 avaient été abandonnées et certains 
fidèles de l'ancien régime avaient été remis en liberté. 
    Des partisans de Moubarak se sont, eux, rassemblés devant 
les locaux de la Cour de cassation pour exprimer leur soutien au 
dirigeant déchu. 
     
 
 (Asma Alsharif, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant