Egypte-Un militant des droits de l'homme bloqué à l'aéroport

le , mis à jour à 18:58
0

LE CAIRE, 2 juin (Reuters) - Un militant des droits de l'homme égyptien a déclaré mardi qu'il s'était vu interdire de se rendre en Allemagne, où il devait participer à une table ronde parlementaire consacrée à la situation en Egypte en marge d'une visite officielle du président Abdel Fattah al Sissi. Mohamed Lotfi, un ancien chercheur d'Amnesty International qui dirige la Commission égyptienne pour les droits et libertés, a précisé que son passeport lui avait été confisqué par des policiers en civil qui lui ont dit qu'il ne pouvait pas se rendre à l'étranger pour "raisons de sécurité". Abdel Fattah al Sissi, un ancien chef de l'armée dont le gouvernement mène une répression implacable contre les Frères musulmans de son prédécesseur Mohamed Morsi comme contre les jeunes libéraux à l'origine du soulèvement de 2011 contre Hosni Moubarak, devrait s'entretenir mercredi à Berlin avec le président allemand et la chancelière Angela Merkel. Le président du Bundestag, Norbert Lammert, a en revanche annoncé qu'il ne rencontrerait pas le président égyptien en raison de "la répression systématique visant les groupes d'opposition, les arrestations de masse, les longues peines de prison et le nombre invraisemblable de condamnations à mort". La dirigeante du parti Vert, Katrin Göring-Eckardt, a qualifié l'interdiction de voyager imposée à Mohamed Lotfi de "gifle" infligée aux autorités allemandes. "Si le gouvernement déroule le tapis rouge à Sissi demain, il le fera pour un autocrate qui a piétiné les principes de justice et de démocratie", a-t-elle dit. (Yara Bayoumy, avec Noah Barkin à Berlin; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant