Egypte-Un militaire au ministère de l'Approvisionnement

le
0
    LE CAIRE, 6 septembre (Reuters) - Le Parlement égyptien a 
approuvé mardi la nomination d'un militaire, le général Mohamed 
Ali el Cheikh, au poste de ministre de l'Approvisionnement du 
plus gros importateur mondial de blé après la démission de son 
prédécesseur, impliqué dans une affaire de corruption. 
    Le général El Cheikh a été choisi par le président égyptien 
Abdel Fattah al Sissi, lui-même ancien chef d'état-major de 
l'armée. 
    Khaled Hanafi a démissionné le 25 août sous la pression des 
députés après l'ouverture d'une enquête sur des soupçons de 
détournement de fonds publics. 
    Des millions de dollars destinés aux subventions agricoles 
auraient été affectés à l'achat de plusieurs millions de tonnes 
de blé qui n'ont pas été retrouvées dans les silos à grain. Des 
propriétaires de silos privés et d'autres personnes ont été 
inculpés d'enrichissement personnel, de détournement de fonds 
publics et usage de faux, mais pas l'ancien ministre. 
    Le ministre égyptien de l'Approvisionnement est notamment en 
charge du programme de subvention des produits alimentaires, un 
des plus gros budgets de l'Etat, et de l'organisme d'achat 
public du blé, le Gasc (General Authority for Supply 
Commodities). 
    Le général El Cheikh était jusqu'alors à la tête de la 
division des services publics de l'armée et il a auparavant 
occupé plusieurs postes administratifs au sein du ministère de 
la Défense, dont celui de l'approvisionnement.     
     
 
 (Asma Alsharif; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant