Egypte-Un dirigeant d'Ansar Baït al Makdis tué dans le Sinaï

le
0

ISMAILIA, Egypte, 2 octobre (Reuters) - Un chef militaire d'Ansar Baït al Makdis, mouvement djihadiste le plus actif d'Egypte, a été tué jeudi dans des combats avec les forces gouvernementales dans le Sinaï, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Mohamed Abou Chatiya, qui a notamment été impliqué dans l'enlèvement de sept militaires égyptiens l'an dernier, a trouvé la mort au sud de Rafah, en bordure de la bande de Gaza. Deux tonnes d'explosifs ont ensuite été découvertes dans un tunnel reliant le Sinaï à la l'enclave palestinienne. Les combattants d'Ansar Baït al Makdis, auxquels le Caire impute la mort de plusieurs centaines de soldats et de policiers depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, ont décapité récemment plusieurs personnes accusées d'espionnage au profit d'Israël. Selon les services de sécurité égyptiens, le mouvement est en contact avec l'Etat islamique (EI), qui l'a encouragé récemment à multiplier exécutions sommaires et actes de guérilla. Ils évoquent en outre l'existence de liens avec les extrémistes libyens qui voudraient créer un califat inspiré de celui que l'EI a proclamé en Irak et en Syrie. (Yousri Mohammed, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant