Égypte : trois ans plus tard, la révolution confisquée

le
0

VIDÉO - Une trentaine de manifestants ont été tués aujourd'hui en Egypte où le troisième anniversaire du déclenchement de la révolution de l'hiver 2011 a illustré les fractures politiques du pays.

De notre correspondante au Caire

Elle est plantée là, devant le Syndicat des Journalistes, la voix cassée à fredonner à tue-tête le même slogan qu'il y a trois ans. «Pain, liberté, justice sociale», surenchérit la foule, agglutinée autour des marches - quelques centaines de protestataires prêts à défier les balles de la police en ce samedi de tous les dangers. Fatima, 25 ans, veut encore croire à cette révolution en voie d'extinction, ce cri de la rue qui pendant plus de deux semaines - du 25 janvier au 11 février 2011 - la poussa à défier les interdits. Et à faire tomber le pharaon. Mais la ferveur des jours d'espoir n'est plus de mise. «J'ai l'impression d'un retour à la case départ. Hier, Moubarak. Aujourd'hui, Sissi», souffle la jeune activiste....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant