Egypte : Sissi proclamé président avec 96,9% des voix

le
0
Egypte : Sissi proclamé président avec 96,9% des voix
Egypte : Sissi proclamé président avec 96,9% des voix

L'ex-chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi, qui dirige de facto l'Egypte depuis qu'il a destitué l'islamiste Mohamed Morsi il y a onze mois, a été proclamé officiellement mardi président, avec 96,9% des suffrages. Dans un discours télévisé après l'annonce de sa victoire, le maréchal Sissi, qui a pris sa retraite de l'armée pour pouvoir se présenter à la présidentielle des 26, 27 et 28 mai, a appelé les Egyptiens à ?uvrer pour restaurer «la liberté» et la «justice sociale».

Selon la commission électorale, il a recueilli 23.780.104 voix contre 757.511 pour son unique rival, le leader de la gauche Hamdeen Sabbahi. Le taux de participation étant de 47,45%, c'est près d'un électeur inscrit sur deux qui a voté pour Abdel Fattah al-Sissi. Un décompte non officiel l'avait jusqu'alors donné vainqueur avec 93,3% des suffrages. 

Culte de la personnalité

Sissi n'a pas eu besoin de battre la campagne tant il jouit d'un véritable culte de la personnalité depuis son coup de force contre Morsi et la confrérie.  Une large frange de l'opinion publique, aiguillonnée par des médias publics comme privés, était excédée au bout d'un an de pouvoir par un président qui tentait d'accaparer tous les pouvoirs au profit des Frères musulmans et d'islamiser à marche forcée la société.

Le roi d'Arabie saoudite, dont le pays est l'un des principaux soutiens du nouveau président, a été le premier chef d'Etat étranger à saluer cette «victoire historique». Il a proposé la tenue d'une conférence des donateurs pour aider l'économie de ce pays, très affectée par trois années d'instabilité politique.

Les Frères musulmans terrassés

Le gouvernement intérimaire a éliminé de la scène politique le principal mouvement d'opposition, la confrérie islamistes des Frères musulmans, interdite et déclarée «organisation terroriste», qui boycottait l'élection. Sissi a recueilli quelque 10,5 millions de voix de plus que Mohamed ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant