Égypte : recrudescence des viols place Tahrir

le
2
Une cinquantaine de femmes ont été agressées ces derniers jours. Selon l'opposition, le régime cherche à «terroriser» les manifestantes. » Suivez la crise politique en Égypte en direct

Pas moins de 46 femmes ont été victimes d'agressions sexuelles en participant aux manifestations contre le président Mohammed Morsi dimanche sur la place Tahrir, au Caire, selon le décompte effectué par un groupe de protection des femmes (Operation Anti-Sexual Harrassment, OASH).

«Plusieurs cas étaient graves et nécessitaient un traitement psychologique ou médical», a déclaré à l'agence AP Engy Ghozlan, un membre de ce groupe créé après les incidents du printemps 2011 au cours desquels plusieurs journalistes occidentales et des Égyptiennes avaient subi des violences sexuelles lors des manifestations qui avaient conduit au départ de Hosni Moubarak.

Sur son compte Twitter, le groupe a rapporté que 17 autres agressions sexuelles avaient eu lieu lundi. Vendredi, une N...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.laroc2 le vendredi 12 juil 2013 à 16:16

    tous des tarés

  • dbretzne le vendredi 12 juil 2013 à 11:47

    Dans les pays arabes, les hommes sont tous des refoulés, qu'ils soient hétéros ou homos.Pourquoi ? L'islam bien sûr !