Egypte : quatorze morts dans un attentat contre la police

le
0
Egypte : quatorze morts dans un attentat contre la police
Egypte : quatorze morts dans un attentat contre la police

Un attentat à la voiture piégée contre un bâtiment de la police égyptienne a fait 14 morts et une centaine de blessés dans le nord du pays, dans la nuit de lundi à mardi. Cette attaque sanglante est attribuée par les autorités intériméaires aux Frères musulmans, confrérie dont est issu Mohamed Morsi, le président islamiste destitué début juillet.

Un conseiller du Premier ministre Hazem Beblawi a affirmé à l'agence officielle Mena que le chef du gouvernement avait qualifié les Frères musulmans d'«organisation terroriste». Cette déclaration, à forte portée politique à l'approche du référendum constitutionnel prévu mi-janvier que les Frères musulmans ont appelé à boycotter, ne devrait toutefois pas entraîner de conséquences dans l'immédiat pour la confrérie, déjà interdite en vertu d'une décision de justice pour laquelle un appel est encore attendu. Les nouvelles autorités dirigées de facto par les militaires accusent régulièrement la confrérie d'aider et de financer les auteurs des attaques contre les forces de l'ordre, quasi-quotidiennes depuis l'éviction du premier président élu démocratiquement d'Egypte le 3 juillet.

L'explosion ressentie 20 km à la ronde

L'attaque terroriste s'est produite à Mansoura, chef-lieu de la province de Daqahleya, à une centaine de kilomètres au nord du Caire, dans le delta du Nil. La voiture était chargée de plusieurs dizaines de kilogrammes d'explosifs et l'explosion a été ressentie à quelque 20 km à la ronde.

Des sources de sécurité ont précisé que le général Sami el-Mihi, chef de la sécurité de la province, avait été blessé tandis que deux de ses collaborateurs figuraient parmi les morts. La majorité des victimes sont des policiers, a précisé Omar al-Chaouatfy, le gouverneur de la province. Des façades ont été soufflées et un blindé de la police a été écrasé par l'explosion. Une dizaine de voitures aux alentours ont été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant