Egypte-Procès en appel pour 36 Frères condamnés à mort

le
0

(Actualisé avec mort de 17 activistes dans le Sinaï) LE CAIRE, 11 février (Reuters) - Trente-six partisans des Frères musulmans condamnés à mort en Egypte à l'issue d'un procès collectif vont être rejugés, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires. La confrérie, désormais classée parmi les organisations terroristes, fait l'objet d'une intense répression depuis l'éviction du président Mohamed Morsi. Issu de ses rangs, il a été déposé le 3 juillet 2013 par l'armée. Au total, 183 prévenus, dont Mohamed Badie, chef de file du mouvement, ont été condamnés à mort en juin dernier par un tribunal de la province de Minya, dans le Sud, pour des violences qui ont éclaté dans la région en août 2013. La cour n'a pas justifié sa décision concernant les 36 qui doivent être rejugés. Mohamed Badie, qui purge une peine de prison à vie au Caire pour d'autres faits, n'a pas assisté à ce procès. Dix-sept extrémistes islamistes présumés ont par été tués mercredi par l'armée dans le Sinaï, où les actes de guérilla se multiplient depuis l'éviction de Mohamed Morsi, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. (Mahmoud Mourad, Omar Fahmy et Yousri Mohamed; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant