Egypte-Procès des journalistes d'Al Djazira ajourné au 25 mars

le
0

LE CAIRE, 19 mars (Reuters) - Les audiences du procès de deux journalistes de la chaîne Al Djazira ont été ajournées au 25 mars, a décidé jeudi le tribunal égyptien compétent, qui a ordonné la mise sur pied d'un nouveau comité d'experts chargé d'analyser leur travail. Les deux reporters, le Canadien d'origine égyptienne Mohamed Fahmy et l'Egyptien Baher Mohamed, ont été libérés sous caution en février après avoir passé plus d'une année derrière les barreaux. Un troisième journaliste de la chaîne panarabe, l'Australien Peter Greste, a été libéré et expulsé d'Egypte en février. Tous trois avaient à l'origine été condamnés à des peines allant de sept à dix ans de réclusion pour propagation de mensonges en vue d'aider une organisation terroriste, mais début janvier la Cour de cassation égyptienne a ordonné qu'ils soient rejugés. La décision de créer un nouveau comité d'experts a été prise parce que les membres du précédent comité, qui avaient estimé que la couverture de l'actualité égyptienne par Al Djazira nuisait à la sécurité nationale, venaient de reconnaître qu'ils n'avaient pas regardé toutes les vidéos présentées comme éléments de preuve. (Chadi Bouchra; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant