Egypte-Peines de prison en série pour le saccage d'une église

le
0

LE CAIRE, 29 avril (Reuters) - Soixante-neuf personnes soupçonnées d'être des partisans des Frères musulmans ont été condamnées chacune à 25 ans de réclusion mercredi en Egypte pour avoir mis le feu à une église près du Caire en 2013, apprend-on de source judiciaire. L'église, située dans le village de Kafr Hakim, près de Kerdassa dans la proche banlieue du Caire, a été incendiée en août 2013 lors de la vague de violence qui a suivi le renversement par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, premier président égyptien démocratiquement élu. Depuis, des milliers de personnes soupçonnées d'appartenir à la confrérie des Frères musulmans ont été emprisonnées et plusieurs centaines ont été condamnées à mort. Mercredi, le juge Mohamed Nagi Chehata, en pointe dans les emprisonnements de masse décidés par la justice égyptienne, a également condamné deux mineurs à dix ans de prison ferme chacun, ajoute-t-on. Tous les condamnés ont été condamnés pour incendie et pillage d'église, précise-t-on. Les 69 adultes ont également été condamnés à verser chacun une amende 20.000 livres égyptiennes (2.300 euros). Ce verdict est susceptible d'appel. Selon un des avocats de la défense, Hany El Sayed, "il n'y a pas de preuve" contre les accusés. "Même le prêtre dit qu'il n'a vu aucun des accusés après l'incident", a déclaré Hany El Sayed. Par ailleurs, 63 personnes ont été condamnées par un autre tribunal à des peines allant d'un à sept ans de prison dans une affaire liée à des violences à l'intérieur du campus de l'université d'Al Azhar au Caire en décembre 2013, rapporte l'agence de presse Mena. Les accusés ont été condamnés ensemble à une amende de 2,16 millions de livres égyptiennes (300.000 euros). Treize autre personnes ont été acquittées, dont un journaliste photographe. Ces verdicts sont également susceptibles d'appel. (Mahmoud Mourad et Ahmed Tolba; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant