Egypte-Participation de 26,56% au 1er tour du scrutin législatif

le
0

LE CAIRE, 21 octobre (Reuters) - "Pour l'amour de l'Egypte", coalition d'une dizaine de partis politiques favorables au président Abdel Fattah al Sissi, a remporté comme prévu les soixante sièges attribués au scrutin de liste lors du premier tour des élections législatives égyptiennes de dimanche et lundi derniers, boudées par l'opposition, selon les résultats officiels publiés mercredi. La participation s'est établie à 26,56%, a précisé la Commission électorale, inférieure à celle de l'élection présidentielle de 2014, remporté par Sissi, et surtout à celle des législatives de 2011/2012, dominées par les Frères musulmans. Ces élections se déroulent en deux étapes -- le premier tour de la première étape a eu lieu les 18 et 19 octobre, le second tour se déroulera les 26 et 27 octobre. Le premier tour de la deuxième étape aura lieu les 22 et 23 novembre, le second tour est fixé au 1er et le 2 décembre. Le futur Parlement sera composé de 568 élus -- 448 au scrutin uninominal et 120 au scrutin de liste. En outre, 28 autres députés seront nommés par le président Sissi à l'issue du scrutin, ce qui portera à 596 le nombre total de députés. La confrérie des Frères musulmans, qui avait remporté près de la moitié des sièges en 2012, est aujourd'hui considérée comme un groupe terroriste. Des milliers de ses membres sont en prison et ses partisans ont boycotté les élections. Des formations socialistes et libérales qui auraient pu attirer les voix des opposants ont finalement décidé de ne pas se présenter, ce qui a laissé le champ libre aux partisans du chef de l'Etat. Pour ce qui est du scrutin uninominal, seuls quatre des 226 sièges en jeu lors cette première étape ont été attribués. Pour les autres, il faudra attendre le second tour, les 26 et 27 octobre. Trois de ces quatre sièges sont revenus à d'anciens membres du Parti national démocratique (PND), le parti aujourd'hui dissous du président Hosni Moubarak renversé début 2011. Le quatrième a été remporté par un partisan de Sissi. "Pour l'amour de l'Egypte", alliance dirigée par l'ancien général Sameh Seif Elyazal, devrait remporter les 22 et 23 novembre les 60 autres sièges attribués au scrutin de liste. L'Egypte se trouve sans Parlement depuis juin 2012 lorsque la justice avait prononcé la dissolution de l'assemblée démocratiquement élue et dominée par les Frères musulmans. Le chef de l'état-major, le général Abdel Fattah al Sissi, avait évincé l'année suivante le président Mohamed Morsi, issu de la confrérie et lui aussi démocratiquement élu. Dimanche et lundi derniers, c'étaient les électeurs de 14 régions, y compris ceux d'Alexandrie, deuxième ville du pays, et de la province de Gizeh incluant certains quartiers du Caire à l'ouest du Nil, qui étaient appelés à voter. (Omar Fahmy, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant