Egypte-Nouveau procès de 2 journalistes d'Al Djazira à partir du 12/02

le
0

LE CAIRE, 8 février (Reuters) - Les autorités égyptiennes ont fixé au 12 février la date de l'ouverture du nouveau procès de deux journalistes encore emprisonnés de la chaîne d'information panarabe Al Djazira, a déclaré dimanche l'avocat d'un des accusés. Le journaliste égyptien Baher Mohamed, l'Australien Peter Greste et le Canado-égyptien Mohamed Fahmy avaient été condamnés l'an dernier à des peines de sept à dix ans de prison pour plusieurs chefs d'accusation, dont celui de propagation de mensonges dans le but d'aider une organisation terroriste - allusion aux Frères musulmans, aujourd'hui hors-la-loi. Voici un mois, un tribunal a ordonné qu'ils soient rejugés. Peter Greste a été libéré voici une semaine et expulsé d'Egypte après avoir passé 400 jours dans une prison cairote. Certains responsables de la sécurité égyptienne ont indiqué que Mohamed Fahmy pourrait être libéré prochainement et expulsé vers le Canada. Sa fiancée a dit cependant dimanche à Reuters n'avoir aucune information quant à son éventuelle libération. Les autorités égyptiennes accusent Al Djazira, dont le siège est au Qatar, de se faire le porte-voix des Frères musulmans, mouvance que l'armée a chassée du pouvoir en juillet 2013. Les journalistes d'Al Djazira ont été arrêtés en décembre 2013. (Yara Bayoumi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant