Égypte : Morsi veut former une coalition

le
0
Investi samedi, le nouveau président souhaite s'adjoindre un premier ministre «indépendant».

Le Caire

C'est une investiture placée sous le signe de la conciliation. Après avoir prononcé un discours rassembleur devant plusieurs milliers de personnes vendredi, sur l'emblématique place Tahrir, le nouveau président égyptien s'est rendu samedi matin devant la Haute Cour constitutionnelle pour y être officiellement investi. Le visage crispé, Mohammed Morsi a prêté le serment consacré: «Je jure par Dieu tout-puissant de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple.»

Il a ensuite prononcé une brève allocution, où chacun de ses mots semblait être pesé au trébuchet. «Je veillerai à ce que le système judiciaire soit intègre et indépendant», a-t-il notamment déclaré devant les magistrats. Cette annonce a aussitôt déclenché une cascade de commentaires sur les réseaux sociaux. Certains y ont vu une menace à peine voilée à l'égard des militaires, au pouvoir depuis plus d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant