Egypte : Morsi rejette l'ultimatum de l'armée

le
0
Le président de la République reproche à l'armée de ne pas lui avoir soumis son appel au compromis. » EN DIRECT- Suivez la crise politique en Égypte

La présidence égyptienne a rejeté, dans la nuit de lundi à mardi, l'ultimatum lancé quelques heures plus tôt par l'armée au chef de l'Etat islamiste Mohammed Morsi, lui laissant 48 heures pour satisfaire «les demandes du peuple», faute de quoi elle imposerait une feuille de route après les manifestations de masse de dimanche.

Dans un communiqué, les services de Mohammed Morsi affirment que «la déclaration des forces armées n'a pas été soumise au président» avant sa diffusion et contient «des signes pouvant causer la confusion». Le chef de l'Etat se dit déterminé «à poursuivre dans la voie qu'il a choisie pour mener une réconciliation nationale globale», poursuit le communiqué.

Lundi soir, le chef d'état-major, le général Abdel Fatah al Sisi, nommé par Morsi, avait donné 48 heures aux partis politiqu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant