Égypte : Morsi et l'armée prêts à s'affronter

le
0
À quelques heures de l'expiration de l'ultimatum fixé par l'armée, le président islamiste se dit prêt au «martyre», tandis que l'état-major affiche une égale détermination à défendre «le peuple égyptien». » DIRECT - Suivez la crise politique en Égypte

Les urnes contre l'armée et les aspirations du peuple. De plus en plus isolé aussi bien sur la scène égyptienne qu'au plan international, le président islamiste Mohammed Morsi n'a pas hésité dans un discours mardi soir à défier l'armée, martelant que nul n'avait le droit de se substituer à l'ordre légitime et qu'il n'avait d'autre choix que de poursuivre la tâche qui lui a été confiée démocratiquement.

«Le prix de la préservation de la légitimité, c'est ma vie», a-t-il déclaré peu après minuit sur un ton combattif, rappelant qu'il était le premier président librement élu de l'histoire de l'Égypte. Il a aussi mis en garde contre le «piège» d'une violence «sans fin», alors que les heurts ont déjà fait une ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant