Égypte : mobilisation massive place Tahrir

le
0
VIDÉO - Les manifestants réclament toujours le départ du chef de l'armée. Celle-ci a donné les pouvoirs à un nouveau premier ministre, Kamal el-Ganzouri, qui avait déjà occupé ce poste sous Moubarak de 1996 à 1999.
o L'armée nomme un ancien premier ministre de Moubarak

Après la démission du gouvernement intérimaire lundi, l'armée a nommé vendredi Kamal el-Ganzouri au poste de premier ministre. Cet économiste formé aux Etats-Unis a la réputation d'être intègre en Égypte bien qu'il ait déjà occupé la fonction de premier ministre sous la présidence d'Hosni Moubarak entre 1996 et 1999. Pas sûr que les manifestants se réjouissent de la nomination à la tête du futur gouvernement intérimaire d'une figure de l'ancien régime, même si Kamal el-Ganzouri avait rapidement soutenu les révolutionnaires en janvier dernier. Son âge (78 ans) serait également une source d'inquiétude pour le peuple égyptien.

Mais la situation économique compliquée dans laquelle se trouve l'Egypte actuellement pourrait servir el-Ganzouri. Lors de son passage à la tête du gouvernement, il avait pratiquement ramené le budget à l'équilibre, réduit l'inflation et maintenu la stabilité des taux d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant