Egypte-Les peines de trois journalistes d'Al Djazira annulées

le
0

LE CAIRE, 1er janvier (Reuters) - La plus haute instance de la justice égyptienne a annulé jeudi les condamnations à des peines de prison pesant contre trois journalistes de la chaîne d'information panarabe Al Djazira et a ordonné un nouveau procès, a déclaré un de leurs avocats de la défense. L'Australien Peter Greste, l'Egyptien Baher Mohamed et Mohamed Fahmy, qui a la double nationalité canadienne et égyptienne, purgent des peines de sept à dix ans de prison fermes pour assistance à une organisation terroriste - en l'occurrence les Frères musulmans, désormais hors la loi. Leur procès avait été très critiqué à l'étranger en raison du manque de preuves et de la façon désordonnée dont il avait été mené. L'avocat de la défense a dit s'attendre à ce que les trois journalistes soient maintenus en prison jusqu'à leur nouveau procès. "Ils ne seront pas libérés avant de comparaître devant un nouveau tribunal, qui décidera de les relâcher ou non", a dit l'avocat, Mostafa Nagy. (Maggie Fick et Mahmoud Mourad; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant