Égypte : les islamistes veulent sauver la face

le
0
Le président déchu est détenu par l'armée et les principaux chefs de la Confrérie poursuivis par la justice. Mais les Frères excluent la rébellion.

Les haut-parleurs ont beau crépiter devant la mosquée Rabia al-Adawiya, au c½ur du faubourg de Nasser City, l'enthousiasme et la défiance des derniers jours ne sont plus de mise. Doublement abattus par la chaleur et par la destitution de leur président, quelque 3000 islamistes somnolent sous des tentes de fortune, entre poubelles et stands de jus de fruits. Encerclé par les tanks de l'armée, leur mini-bastion a pris des allures de forteresse assiégée depuis que l'armée a chassé Mohammed Morsi. «En quelques heures, les militaires ont arrêté Morsi. Ils ont placé en détention ses proches conseillers, émis des mandats d'arrêt contre des Frères musulmans. Ils ont même fait fermer le journal des Frères et plusieurs télévisions. C'est ça, la liberté prônée par les révolutionnaires? Moi, j'appelle ça un coup d'État, a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant