Égypte : les «Frères» veillent sur la fête

le
0
Des dizaines de milliers d'Égyptiens se sont retrouvés mercredi place Tahrir, où la joie l'a emporté sur les frustations.

Comme au plus fort du soulèvement contre Hosni Moubarak, la place Tahrir s'est muée mercredi en une gigantesque scène vers laquelle ont afflué, dès le début de la matinée, plusieurs dizaines de milliers de personnes. Mais contrairement aux journées de février dernier, où les slogans rageurs des manifestants se répondaient d'un bout à l'autre de l'esplanade, ce premier anniversaire de la révolution a vite pris les allures d'une kermesse joyeuse et baroque.

Les Frères musulmans, en position de force depuis leur large victoire aux législatives, avaient appelé à «célébrer» la chute du raïs. Par leur nombre et leur organisation, ils ont singulièrement compliqué la tache des groupes contestataires qui, eux, menaçaient d'engager une «deuxième révolution» contre les militaires.

Dès mardi soir, les «Frères» avaient pris le contrôle de l'esplanade pour en sécuriser les entrées en l'absence des forces de l'ordre, priées par le Conseil supérieur des forces armé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant