Égypte: « Les Frères musulmans sont farouchement antichrétiens »

le
0
INTERVIEW - Tewfik Aclimandos est chercheur au Collège de France, spécialiste du monde arabe. Il répond aux questions du Figaro après les émeutes meurtrières du 14 et 15 août au Caire.

LE FIGARO. - Assiste-t-on à un coup d'État militaire et à un retour en arrière?

Tewfik ACLIMANDOS. - Je ne cautionne évidemment pas ce qui s'est passé mercredi, au Caire mais la responsabilité des Frères musulmans est écrasante. Ils ont fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire. Ils ont fait le maximum soit pour que le gouvernement plie, soit pour qu'il y ait un bain de sang. Si c'est un coup d'État, il était réclamé depuis plusieurs mois par 80 % de la population. Les Frères musulmans ont tenté de mettre en place un régime totalitaire. Ils avaient des pratiques d'extrême droite. Depuis qu'ils ont pris le pouvoir, en juillet 2012 ; leurs miliciens ont très souvent attaqué des manifestants, des journal...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant