Égypte : les Frères musulmans mis hors la loi

le
0
La justice a décidé d'interdire officiellement les activités de l'influente confrérie et a ordonné la confiscation de leurs biens.

L'étau continue à se resserrer sur les Frères musulmans. Tandis que Mohammed Morsi, l'ex-raïs islamiste, est toujours détenu au secret, la justice égyptienne vient d'interdire officiellement leurs activités et ordonné la confiscation de leurs biens. Le jugement du tribunal, réuni d'urgence lundi, vise la Confrérie ainsi que l'Association des Frères musulmans et «toute organisation qui en émane ou est financée par eux» - autrement dit le parti Liberté et Jus­tice, sa branche politique, née après la révolution de janvier 2011. À peine incriminée, l'organisation s'est empressée de réagir sur son compte Twitter en annonçant qu'elle faisait appel de cette décision «politique et entachée de corruption».

En fait, la mesure est un signe supplémentaire de la volonté du nouveau gouvernement de transition d'en finir avec cette influent...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant