Égypte: les djihadistes prolifèrent dans le Sinaï

le
0
Un millier de combattants terroristes se seraient implantés dans la péninsule depuis la révolution.

De notre envoyée spéciale dans le Sinaï

Abou Mahmoud regarde le soleil disparaître derrière les dunes du Nord Sinaï en Egypte. Ancien propriétaire de tunnels entre l'Égypte et Gaza, trafiquant repenti, arrêté et torturé par la sécurité d'État, la police politique de Moubarak, ce Bédouin influent de la puissante tribu Sawarqa ne cache pas son inquiétude. «Avant la révolution, l'injustice régnait, mais il y avait la sécurité. Aujourd'hui, nous sommes libres, mais dans l'insécurité.»

Quiconque met les pieds dans le Sinaï a le sentiment que la situation échappe à tout contrôle. On ne compte plus les barrages routiers qui bloquent les activités des entreprises pétrolières et la circulation des touristes. Fin janvier, 25 travailleurs chinois ont été enlevés durant quelques heures près de el-Arish, la grande ville du Nord Sinaï. Depuis des touristes américaines, coréennes et brésiliennes ont connu le même sort près du monastère Sainte-Catherine, dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant