Égypte : le régime Moubarak joue la montre

le
0
Les autorités égyptiennes comptent sur l'essoufflement de la contestation et refusent toujours de lâcher sur l'essentiel: le départ de Hosni Moubarak.

En moins de deux semaines, les manifestants de la place Tahrir ont déjà fait vaciller le régime égyptien, obtenant des concessions impensables il y a encore peu. Moubarak a annoncé qu'il ne se représenterait pas à la prochaine présidentielle, son fils a été écarté de sa succession, un vice-président a été désigné pour la première fois depuis trente ans, le parti unique a perdu l'essentiel de son rôle et le gouvernement a été forcé de démissionner. Mais depuis, les autorités égyptiennes jouent la montre et comptent sur l'essoufflement de la contestation.

Les négociations avec les représentants de l'opposition ont continué ce lundi, mais achoppent toujours sur la demande principale des manifestants: le départ de Hosni Moubarak. Ils ont appelé à une grande journée de manifestation ce mardi et un autre mot d'ordre a été lancé pour vendredi. Loin de faiblir, la mobilisation continue. Faisant la queue en bon ordre devant les barrages, phénomène inédit e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant