Egypte-Le Parlement élu avant la fin de l'année-président Sissi

le
0

MADRID, 29 avril (Reuters) - Les élections législatives égyptiennes, qui devaient se tenir à partir de fin mars et ont été reportées depuis sine die, auront lieu avant la fin de l'année, déclare le président Abdel Fattah al Sissi dans un entretien au journal El Mundo publié mercredi. Le scrutin a été reporté après une décision de la Cour suprême constitutionnelle qui a invalidé une partie de la loi électorale. ID:nL5N0W521L et ID:nL5N0W309X "Je voulais lancer le processus (électoral) en mars mais cela a été stoppé par les recours constitutionnels (...) Nous en discutons avec tous les partis politiques. Je donne ma parole qu'elles auront lieu avant la fin de l'année", a déclaré le président au journal espagnol. L'Egypte n'a plus de parlement depuis juin 2012, lorsque l'Assemblée du peuple, élue quelques mois plus tôt après le soulèvement contre Hosni Moubarak et dominée par les Frères musulmans, a été dissoute par décision de justice, peu avant le scrutin présidentiel qui a vu la victoire de l'islamiste Mohamed Morsi. Celui-ci a été à son tour renversé par l'armée en juillet 2013, après de grandes manifestations de rue, et le chef de l'armée, le maréchal Abdel Fattah al Sissi, s'est depuis fait élire à la présidence, poste occupé par des militaires depuis l'indépendance du pays en 1952, à l'exception de la parenthèse de 2012-2013. Les élections parlementaires, dont le premier tour devait débuter le 22 mars, sont la dernière étape du plan de transition dévoilé par l'armée en juillet 2013. (Julien Toyer; Tangi Salaün et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant