Egypte : le ministre de l'Intérieur échappe à un attentat

le
0
Egypte : le ministre de l'Intérieur échappe à un attentat
Egypte : le ministre de l'Intérieur échappe à un attentat

Nouvelle escalade de la violence entre pro et anti-Morsi ce jeudi en Egypte. Le ministre égyptien de l'Intérieur, Mohammed Ibrahim, a échappé dans la matinée à un attentat au Caire, le premier du genre depuis plusieurs années. Après la sanglante répression menée mi-août contre les partisans du président déchu Mohamed Morsi, les provocations n'ont pas cessé entre les manifestants islamistes et la police, en première ligne du conflit et dirigée par Mohammed Ibrahim.

Vers 8h30 GMT (10h30 heure française), l'attaque a visé le convoi officiel à proximité du domicile du ministre à Nasr City. De quoi déclencher la colère du gouvernement, déterminé à faire régner l'ordre. Cet «acte criminel (...) n'empêchera pas le gouvernement de faire face au terrorisme avec force et détermination et de frapper d'une main de fer quiconque menace la sécurité nationale. Et ce, jusqu'au retour de la stabilité», a assuré dans la foulée le cabinet ministériel. Selon des responsables des services de sécurité, dix officiers de police ont été blessés dans l'attentat.

S'exprimant peu après l'explosion, Mohammed Ibrahim lui-même a mis en garde contre «une vague de terrorisme». Cette escalade, a-t-il estimé, était «prévisible» et «j'avais prévenu avec la dispersion (des rassemblements pro-Morsi au Caire le 14 août qui a fait des centaines de morts, ndlr)», a-t-il assuré. Le ministre avait récemment affirmé avoir reçu des menaces de mort.

Les islamistes nie toute responsabilité

Lors de la sanglante répression menée mi-août, le ministère de Mohammed Ibrahim avait autorisé les forces de l'ordre à ouvrir le feu sur les manifestants hostiles. Plus de 2 000 d'entre eux avaient été arrêtés, dont le chef des Frères musulmans, et certains avaient même été asphyxiés au gaz lacrymogène lors d'un transfert de détenus.

L'Alliance contre le coup d'Etat, la coalition islamiste qui organise la mobilisation pro-Morsi, a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant