Égypte : le match de foot tourne au drame

le
0
Les heurts entre supporteurs de deux équipes ont fait au moins 74 morts et des centaines de blessés à Port-Saïd. L'étrange attitude des forces de l'ordre est au centre de toutes les critiques.

Au moins 74 personnes sont mortes mercredi soir dans des violences qui ont éclaté après un match de football dans la ville de Port Saïd, dans le nord du pays. Il y aurait aussi des centaines de blessés. La plupart des victimes ont été piétinées ou sont tombés des gradins lors de mouvements de panique. D'autres ont été tués à l'arme blanche. Une manifestation de protestation aura lieu dans l'après-midi au Caire.

Le match opposait Al Ahli, club phare du championnat égyptien, à Al Masry, l'équipe locale. Cette dernière a battu 3-1 Al Ahli, l'une des équipes les plus titrées du football égyptien. Le match s'est déroulé sous haute tension, comme à chaque rencontre entre les deux équipes. Les supporters de Al Ahli ont notamment déployé une banderole où on pouvait lire «Il n'y a pas d'hommes à Port Saïd». Un blogueur égyptien présent sur place explique que les fans de Masry n'ont cessé d'envoyer des fusées éclairantes en direction des supporters d'Al Ahli,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant