Égypte : le grand ressac de la vague révolutionnaire

le
0
À Alexandrie, les activistes qui ont participé à la chute de Moubarak et de Morsi sont dans une phase de repli.

Envoyé spécial à Alexandrie

Alexandrie se dépêche. C'est bientôt l'heure du couvre-feu. Un passant saute par-dessus une flaque. Les minibus se succèdent à toute vitesse sur la corniche, pour aller s'égailler dans toute la ville à grands coups de klaxons. Et ce militant d'extrême gauche arrive, petit, léger, presque aérien dans l'urgence de la cité.

Il ne faut pas se fier à cette allure presque délicate. Ce militant est l'un des plus furieux crieurs de la scène révolutionnaire d'Alexandrie. C'est devenu un rôle à part entière dans les manifestations égyptiennes: celui qui, juché sur des épaules, porte la foule à coups de slogans, la calme ou la fait gronder. Depuis le 25 janvier 2011, il a dénoncé, repris par des milliers de personnes, les notables d'Alexandrie, les caciques du régime de Moubarak, des militaires et des Frères musu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant