Égypte : la violence déborde dans le Sinaï

le
0
Une attaque attribuée à des djihadistes a causé la mort de 25 conscrits lundi. La frontière avec Gaza a été fermée. » Hosni Moubarak pourrait être libéré rapidement » Morsi accusé de «complicité de meurtre»

Le Caire

Plus que jamais, le Sinaï s'enfonce dans la violence. Chaque jour, les policiers et les militaires sont attaqués aux checkpoints ou harcelés dans leurs casernes par des assaillants audacieux et bien armés.

Il semble qu'un nouveau cran dans la violence a été franchi: au moins 25 membres des forces de la sécurité centrale ont été tués lundi. C'est l'attaque la plus meurtrière depuis l'assaut d'un poste frontière avec Israël le 5 août 2012 - déjà l'épisode le plus meurtrier à la frontière du Sinaï depuis les accords de paix israélo-égyptiens de 1979.

L'attaque de 2012 s'apparentait à une équipée suicide en territoire israélien. Les assaillants s'étaient d'abord emparés du poste frontière égyptien, puis avaient pénétr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant