Égypte : l'opposition rejette la Constitution

le
0
Plusieurs milliers de manifestants ont dénoncé le projet de texte rédigé par les islamistes au pouvoir.

La nouvelle Constitution annoncée vendredi matin, l'opposition n'en veut pas. Mais, cette fois, c'est contre le président, Mohammed Morsi, que l'on manifeste sur la place Tahrir. Les manifestants demandent carrément son départ, ainsi que celui de Mohammed Badie, le Guide suprême des Frères musulmans, auxquels appartient le président. «Morsi, dégage! Badie, prépare tes valises! La révolution continue!», scandent des petits groupes.

C'est toute l'Égypte «anti-Frères» qui s'est rassemblée. Les partis et les mouvements divers ont installé leurs stands parmi les vendeurs de sandwichs dans une atmosphère joyeuse, entre Foire du Trône et Fête de l'Huma. À 15 heures, une première «marche» de quelques milliers de personnes arrive aux abords de la place. Ramez Farag, directeur de la communication dans une grande entreprise et dirigeant d'«Égypte Liberté», un par...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant