Egypte-L'armée tue sept terroristes présumés dans le Nord-Sinaï

le , mis à jour à 11:42
0

LE CAIRE, 17 juin (Reuters) - L'armée égyptienne a dit mercredi avoir déjoué une attaque contre les forces de sécurité dans la province du Nord-Sinaï, tuant sept terroristes présumés et détruisant deux caches d'armes. L'armée dit avoir reçu des renseignements selon lesquels des "éléments terroristes" transféraient des lance-roquettes, des mitraillettes et des explosifs de Rafah vers la ville de Cheikh Zouweïd, dans le nord du Sinaï. Le Nord-Sinaï et le théâtre d'une insurrection islamiste qui s'est renforcée depuis l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 et son remplacement par Abdel Fattah al Sissi. Des centaines de policiers et de soldats égyptiens y ont été tués dans des attaques menées notamment par le groupe Province du Sinaï, l'ex-Ansar Baït al Makdis qui a fait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). L'annonce de l'armée survient quelques heures après la mort d'un officier de police lorsqu'une bombe posée en bordure de route a explosé au passage d'un véhicule blindé à Al Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï. Quatre autres policiers ont été blessés par l'explosion. (Omar Fahmy et Yusri Mohamed,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant