Egypte/Djazira-L'ambassadeur britannique au Caire convoqué

le
0

(Précisions) LE CAIRE, 30 août (Reuters) - L'ambassadeur britannique au Caire a été convoqué par les autorités pour s'expliquer sur les propos qu'il a tenus après la condamnation de trois journalistes d'Al Djazira, annonce dimanche la télévision d'Etat. Un tribunal du Caire a condamné samedi trois journalistes de la chaîne télévisée qatarie Al Djazira à trois ans de prison pour avoir travaillé en Egypte sans autorisation et diffusé des images portant atteinte à l'image du pays. ID:nL5N11405T Après le jugement, l'ambassadeur du Royaume-Uni au Caire, John Casson, a déclaré que la stabilité de l'Egypte devait se bâtir sur la liberté de la presse et la liberté d'expression. Le ministère égyptien des Affaires étrangères a exprimé sa "ferme opposition" aux propos de John Casson, qualifiés "d'ingérence inacceptable" dans les affaires intérieures du pays, rapporte l'agence de presse Mena. Les trois journalistes condamnés sont Mohamed Fahmy, un Egyptien naturalisé canadien qui a finalement renoncé à la nationalité égyptienne, Baher Mohamed, un Egyptien, et Peter Greste, un Australien qui a été expulsé d'Egypte en février. Tous vont faire appel. Samedi, les Etats-Unis ont fait part de leur "profonde déception" à l'annonce du jugement. "Nous exhortons le gouvernement égyptien à prendre toutes les mesures à sa disposition pour corriger ce verdict, qui sape les bases de la liberté d'expression, nécessaire à la stabilité et au développement" d'un pays, a déclaré le département d'Etat dans un communiqué. Amnesty International a présenté le procès comme "une mauvaise farce". (Omar Fahmy,; Nicolas Delame et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant