Egypte-Des traces de tortures sur le corps d'un étudiant italien

le
0
 (Précisions) 
    LE CAIRE, 4 février (Reuters) - Le corps d'un étudiant 
italien disparu le 25 janvier au Caire a été retrouvé portant 
des traces de torture, ont annoncé jeudi les autorités 
égyptiennes. 
    Giulio Regeni, 28 ans, n'avait plus donné de signe de vie 
depuis le 25 janvier, jour du cinquième anniversaire de la chute 
du régime d'Hosni Moubarak. La police avait arrêté ce jour-là 
plusieurs militants politiques et interdit toute manifestation. 
    Selon un de ses amis, Giulio Regeni a disparu après avoir 
quitté son logement situé dans un quartier résidentiel de la 
capitale égyptienne pour retrouver un ami dans le centre-ville. 
    Son corps a moitié nu, portant notamment des traces de 
brûlures de cigarette, a été retrouvé mercredi au bord de la 
route qui mène du Caire à Alexandrie. 
    A Rome, l'ambassadeur d'Egypte, Amr Mostafa Kamal Helmy, a 
été convoqué au ministère italien des Affaires étrangères. 
    Le chef de la diplomatie italienne, Paolo Gentiloni, a 
demandé que des enquêteurs italiens participent à l'enquête. 
 
 (Amina Ismail et Ahmed Mohamed Hassan; Nicolas Delame et Guy 
Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant