Égypte : colère et malaise de la population face aux violences policières

le
0

En Égypte, les violences policières sont de plus en plus dénoncées par la population. En 2015, selon le Centre El Nadeem pour la réadaptation des victimes de violences, 474 personnes ont été tuées par la police. Cette ONG est aujourd’hui menacée de dissolution par les autorités, mais elle compte bien continuer à dénoncer les violations des droits de l'homme en Égypte. Le président Sissi, lui, a promis de légiférer pour limiter les abus policiers. Reportage de nos correspondantes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant