Egypte-Cinq morts pour l'anniversaire de la répression de 2013

le
0

LE CAIRE, 15 août (Reuters) - Quatre manifestants et un policier ont été tués jeudi au Caire, a annoncé le gouvernement égyptien, lors de manifestations commémorant la mort de centaines de sympathisants des Frères musulmans, tués il y a un an par les forces de l'ordre. Selon le ministère de la Santé, quatre manifestants ont été tués jeudi et 13 blessés lors de heurts avec les forces de l'ordre. Cinq personnes ont été blessées lors d'accrochages à l'extérieur de la capitale. Le ministère de l'Intérieur a fait pour sa part état d'un policier tué et d'un autre blessé. Il annonce aussi l'arrestation de 114 membres des Frères musulmans dans toute l'Egypte pour troubles à l'ordre public. La confrérie ne peut plus organiser que de petites manifestations-éclair compte tenu de la répression qui s'est abattue sur elle depuis le renversement en juillet 2013 du premier président démocratiquement élu, l'islamiste Mohamed Morsi, après de grandes manifestations contre son régime. Les Frères, dont est issu Mohamed Morsi, ont été déclarés organisation terroriste l'an dernier et la branche politique du mouvement a été interdite la semaine dernière. Plusieurs milliers de ses partisans ont été arrêtés et plusieurs centaines condamnés à mort. La journée la plus meurtrière a eu lieu il y a un an, lors de la prise d'assaut par la police de deux camps de manifestants installés au Caire. Les attaques d'islamistes ont par ailleurs augmenté depuis le renversement de Mohamed Morsi. Plusieurs militaires et policiers ont notamment été tués dans le Sinaï. (Maggie Fick, Omar Fahmy et Mahmoud Mourad; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant