Egypte: ce qu'implique l'état d'urgence

le
0
Le président égyptien a décrété mercredi l'état d'urgence pour un mois dans le pays, suite au bain de sang après l'intervention des forces de l'ordre pour déloger les manifestants islamistes pro-Morsi du Caire. Voici les conséquences pratiques d'une telle décision.

Avec la levée de l'état d'urgence l'an dernier, l'Egypte pensait tourner définitivement la page des années Moubarak... Aujoud'hui, elle fait de nouveau face à ses anciens démons. Le président par intérim, Adli Mansour, a en effet décrété mercredi l'état d'urgence pour une durée d'un mois minimum. Une décision prise après que la dispersion par les forces de l'ordre de rassemblements des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi a viré au bain de sang.

Dans son communiqué, le président par intérim nommé par les militaires après l'arrestation de Morsi, indique ainsi qu'il «a donné pour mission aux forces armées, en coopération avec la police, de prendre toutes les mesures nécessaires ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant