Egypte : au moins 4 morts dans l'explosion d'un bus de touristes sud-coréens

le
0
Egypte : au moins 4 morts dans l'explosion d'un bus de touristes sud-coréens
Egypte : au moins 4 morts dans l'explosion d'un bus de touristes sud-coréens

Au moins quatre personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe visant un bus transportant des pèlerins sud-coréens près de la station balnéaire de Taba dans le Sinaï égyptien, à proximité de la frontière avec Israël. Le car transportait  31 membres d'une église chrétienne ainsi que leur guide. L'attentat, qui n'a pas encore été revendiqué, a également fait 14 blessés, selon les autorités. Le chauffeur égyptien figure parmi les morts.

De son côté, le quotidien israélien «Haaretz« dénombre parmi les victimes deux Sud-Coréens et le conducteur égyptien du bus. Le journal parle également de 33 blessés. Selon un porte-parole de la police, aucun Israélien ne se trouvait dans le car. En provenance d'Israël, le bus venait tout juste de pénétrer en Egypte. L'explosion s'est produite à 250 m du passage de la frontière entre les deux pays, immédiatement fermé dans les deux sens, toujours selon «Haaretz», qui ajoute que de nombreuses forces de sécurité ont été déployées sur place.

Ce drame survient en pleine vague d'attentats qui ne visaient jusqu'alors que les forces de l'ordre en Egypte depuis que l'armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi début juillet. Ces attentats ont été, pour la plupart, revendiqués par un groupe jihadiste disant s'inspirer d'Al-Qaïda et basé dans le Sinaï, Ansar Beit al-Maqdess. Il assure agir en représailles à la répression sanglante menée par le nouveau pouvoir contre les partisans de Mohamed Morsi.

La bombe a explosé à l'avant du bus alors que le chauffeur attendait au passage frontalier de Taba. Le haut de l'autocar jaune a été littéralement dévasté par la déflagration et l'incendie qui a suivi. Selon le ministère de la Santé, il était impossible de reconnaître les corps.

VIDEO. Explosion d'un bus touristique en Egypte : 4 morts

De quoi éloigner un peu plus encore les touristes

L'attaque de dimanche risque de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant