Égoïste  : le temps pour rédacteur en chef

le
0
Nicole Wisniak, fondatrice et directrice du magazine Égoïste était l'invitée du Buzz Média Orange-le Figaro.

Cinq ans après la dernière parution du magazine Égoïste, un nouveau numéro sort en kiosque le 5 mai. Dans un monde qui vit au rythme de Twitter, la lenteur est-elle un luxe? «La lenteur fait partie de ma nature de perfectionniste. En fait, je n'ai aucune notion du temps. Ce qui est important, c'est que quand le journal est fini, je ne me dise pas: «Tiens, page 47, j'aurais dû faire cela»... Quand Égoïste sort, cela veut dire que je suis allée au bout de tout ce que j'étais capable de faire. Finalement, le temps est le meilleur rédacteur en chef. Quand un texte a passé deux ans dans un tiroir, qu'une photo est à côté de moi depuis trois ans et que je le regarde sans m'en lasser, cela veut dire que, peut-être, dans dix ans, on pourra toujours la regarder. Entre deux numéros, il faut que je laisse passer du temps pour recharger mes batteries», explique celle qui a créé cet OVNI de la presse en 1977.

Depuis le début, le concept est le même: un magazine grand f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant