Eglise et homosexualité : les évêques changent de ton, mais pas de doctrine

le
1
Eglise et homosexualité : les évêques changent de ton, mais pas de doctrine
Eglise et homosexualité : les évêques changent de ton, mais pas de doctrine

L'Eglise doit-elle réviser sa position sur la condition homosexuelle ? Considéré comme un péché «intrinsèquement désordonné» par le Catéchisme de l'Eglise catholique, l'acte homosexuel ne doit plus donner lieu à la commisération ou au rejet. Telles sont les recommandations du synode sur la famille, une assemblée de 253 évêques catholiques convoquée la semaine dernière par le pape François  pour discuter des évolutions de la cellule familiale dans les sociétés contemporaines.

Le rapport des interventions de la semaine, présenté lundi par le cardinal hongrois Peter Erdö, l'affirme : les personnes homosexuelles «ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne». Une manière de reconnaître que l'identité d'une personne «n'est pas déterminée principalement par sa tendance sexuelle», a précisé le cardinal de Budapest.

Autre évolution sensible : l'Eglise semble reconnaître pour la première fois le caractère potentiellement positif d'une union durable entre personnes de même sexe. «Sans nier les problématiques morales liées aux unions homosexuelles, on prend acte qu'il existe des cas où le soutien réciproque jusqu'au sacrifice constitue une aide précieuse pour la vie des partenaires», précise le document de travail.

VIDEO. L'Eglise catholique adopte un ton plus positif sur les homosexuels

Un «séisme pastoral»

Le texte encore provisoire, qualifié de «séisme pastoral» par le vaticaniste américain John Tavis, ne propose cependant pas de modifier la doctrine condamnant l'acte homosexuel. Et les évêques restent unanimes pour réserver le terme de «mariage» à l'union homme-femme. De même sur l'homoparentalité, l'Eglise indique que «les droits des petits doivent être toujours au premier rang».

VIDEO. Le pape ouvre un synode dans une ambiance tendue (5/10)

Ce texte marque la volonté de «miséricorde» de l'Eglise vers l'homosexualité. Une résolution qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 14 oct 2014 à 18:29

    Vont bientôt légaliser la pédophilie, ça facilitera les problèmes internes de l'Eglise.....