Egide : Résultats de l'exercice 2012

le
0

Communiqué de presse
Trappes, le 15 avril 2013 – 07:00 (CET)
 

Résultats de l’exercice 2012

Principaux éléments des états financiers consolidés (données non auditées)

En millions d'euros, en IFRS

2012 *

2011

Chiffre d’affaires

25,6

26,9

Résultat opérationnel

0,0

0,8

Résultat net

(0,2)

0,7

*non audité

Le conseil d'administration s'est réuni le 3 avril 2013 sous la présidence de Philippe Brégi et en présence des commissaires aux comptes, afin d'examiner les éléments financiers de l'exercice 2012. Certaines hypothèses liées à la cession de la filiale Egima n'ayant pu être confirmées à cette date, les travaux de clôture et d'audit sont toujours en cours. Par ailleurs, le résultat du placement privé décidé par le conseil ne sera probablement connu qu’en mai, aussi les termes du rapport de gestion n'ont pu être finalisés avec assez de précision. Ainsi, les éléments financiers consolidés présentés ci-dessous seront susceptibles d'être modifiés, sans que les éléments opérationnels des entités française, américaine et anglaise soient concernés.

Commentant ces éléments financiers pour l’année 2012, Philippe Brégi déclare : «Egide a su prendre les mesures nécessaires pour limiter l’impact de la crise sur ses performances 2012, sans entamer son potentiel industriel. La forte croissance du chiffre d’affaires de nos filiales anglo-saxonnes a partiellement compensé le ralentissement de l’activité d’Egide SA, toujours pénalisée par la faible demande en télécoms optiques et par la baisse d’un important client infrarouge export.»

ELEMENTS FINANCIERS CONSOLIDES 2012 NON AUDITES

Chiffre d’affaires
Le chiffre d'affaires 2012 consolidé non audité du groupe Egide s'élève à 25,6 millions d'euros, en baisse de 4,8 % par rapport à l’année précédente. Le secteur militaire et spatial a représenté 47 % de l’activité en 2012 (contre 49 % en 2011), le secteur industriel 34 % (28 % en 2011) et les télécoms 18 % (22 % en 2011) tandis que la location des locaux de la filiale marocaine Egima a contribué à hauteur de 1 % dans le chiffre d’affaires consolidé du groupe. 
Egide SA a constaté un fort ralentissement de son activité en 2012, pénalisée par la faible demande mondiale en télécoms optiques et par la baisse d’un important client infrarouge à l’export. Les filiales anglo-saxonnes quant à elles ont enregistré une forte croissance de leurs ventes, y compris dans leurs devises propres (+ 17 % en $ pour Egide USA et + 11 % en £ pour Egide UK). Le site d’Egima continue d’être loué au groupe Slicom Aéronautique.

Résultats opérationnels par unité

En millions d'euros

2012 *

2011

Egide SA

- 0,6

+ 0,6

Egide USA

+ 0,3

+ 0,2

Egide UK

+ 0,3

+ 0,1

Egima

0,0

- 0,1

Résultat opérationnel

0,0

+ 0,8

* Non audité

L’activité 2012 dégage un résultat opérationnel proche de l’équilibre (contre un bénéfice de 0,80 million d'euros en 2011). Ce résultat, qui inclut des éléments non récurrents, reflète de fortes disparités entre les sociétés du groupe : l’unité française est en deçà de son point d’équilibre alors que les filiales américaine et anglaise demeurent positives.
Les éléments non récurrents (0,6 m€) concernent  principalement le remboursement par l’assurance de la chaîne de pré-traitement détruite lors de l’incendie du 1er mars 2012 sur le site de Bollène, qui apparait en produit opérationnel alors que la contrepartie est inscrite à l’actif du bilan.

Résultat financier et résultat net
Le résultat financier non audité 2012 de - 0,2 million d’euros correspond aux coûts de financements liés au factor et aux emprunts. En 2012, les gains et pertes de change s’équilibrent, alors qu’un gain net de change de 0,1 million d’euros était enregistré en 2011. Le résultat net 2012 non audité s’établit à - 0,2 million d'euros (contre un bénéfice de 0,6 million d'euros en 2011).

Bilan
Au 31 décembre 2012, la trésorerie courante s'élève à 1,1 million d'euros, contre 1,1 million à fin 2011. Le besoin en fonds de roulement représente 51 jours de chiffre d’affaires. Les capitaux propres s’élèvent à 5,4 millions d’euros. L’endettement du groupe (hors factor mais Egima inclus) est de 1,7 million d’euros contre 0,7 million d’euros à fin 2011. Cette hausse d’environ 1 million d’euros est liée au prêt immobilier d’Egide USA, dont la contrepartie est inscrite en immobilisations corporelles (terrain et bâtiment). Cet emprunt, d’une durée de 15 ans, est assorti de deux convenants, calculés trimestriellement : l’un des convenants n’ayant pas été respecté à la clôture du 31 décembre 2012 (ratio de 4,07 au lieu de 4,0) et quoique le prêteur ait accepté par écrit cette dérogation, l’application de la norme IAS 1 conduit à présenter cette dette en passif courant.

FAITS MARQUANTS DU 1er TRIMESTRE 2013
Egide a signé deux contrats télécoms significatifs au cours du 1er trimestre 2013 : le premier, avec un important client asiatique, porte sur la livraison de 10.000 boitiers métalliques à inserts céramique de type Butterfly à 14 broches, le second avec un des leaders des composants pour le marché Télécoms, concerne une commande de plus d’un million de dollars pour des boitiers extrêmement complexes pour commutateurs sélectifs en longueurs d’onde.

Par ailleurs, Egide a été retenu dans le cadre d’un appel d’offre pour l’ESA (European Space Agency) pour développer un boîtier hyper fréquence à très haute dissipation thermique pour application spatiale. Ce projet d’envergure s’étalera sur un an, Thales Alenia Space et l’université de Bristol (UK) étant sous-traitants d’Egide.

Enfin, depuis le 30 janvier, le conseil d’administration d’Egide se compose comme suit : Monsieur Philippe BREGI, président du conseil d’administration et directeur général, Madame Catherine GERST, Monsieur Eric MICHEL, et Monsieur Albert SCHUNE, administrateurs.

Le chiffre d'affaires consolidé (non audité) du groupe Egide pour le premier trimestre 2013 s'élève à 6,25 m€, en légère progression de 1,1 % par rapport au quatrième trimestre 2012 et en baisse de 4,4 % par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent. Cette quasi-stabilité est conforme aux estimations qui avaient été faites précédemment.

En millions d'euros

2013 *

2012

Variation

1er trimestre

6,25

6,54

- 4,4 %

* non audité

Au cours du 1er trimestre 2013, Egide SA représente 54 % du chiffre d’affaires total consolidé (non audité), Egide USA 36 %, Egide UK 9 % et Egima 1 %. Le secteur défense et spatial a représenté environ 50 % du chiffre d’affaires, les télécoms 18 %, le secteur industriel 31 % et les loyers perçus par Egima 1 % .

PERSPECTIVES

Philippe Brégi, Président-Directeur général du groupe déclare : «Les perspectives de ventes pour 2013 n’indiquent aucune reprise ni dégradation, ce qui conduira donc à une stabilité des ventes du groupe. Dans ce contexte, Egide conservera sa stratégie de positionnement sur des produits de haute qualité technique et de haute exigence technologique. De plus, la société renforcera sa trésorerie par placement privé dans les semaines qui viennent, ce qui permettra de poursuivre nos développements dans des domaines clés pour les grands donneurs d’ordre et de trouver de nouvelles opportunités commerciales par le renforcement de notre présence sur la côte Ouest des Etats-Unis et en Chine, et par l’accroissement de nos contacts avec les bureaux d’études et les donneurs d’ordre finaux.  Ceci permettra également de saisir toute opportunité de croissance externe afin d’élargir les domaines d’activités d’Egide, tout en restant centrés sur les boîtiers de protection pour électronique sensible.»

Il conclut : « Egide a fait la démonstration sur l’année 2011 de son retour à la profitabilité dès que l’activité est suffisante pour absorber ses frais fixes. Cela s’est encore vérifié en 2012 pour les filiales étrangères du groupe, mais cela n’a pas été le cas pour Egide SA.  Toutes les mesures qui ont été engagées en fin d’année dernière afin d’adapter les coûts d’Egide SA à son niveau d’activité seront poursuivies en 2013 afin de limiter l’impact des frais fixes sur les résultats du groupe. Les perspectives que nous offrent les marchés diversifiés où les produits d’Egide sont indispensables, rendent le groupe confiant sur son avenir. A moyen terme, les marchés porteurs du groupe permettront le retour à la rentabilité.»

A propos d’Egide
Egide SA est un groupe européen d'envergure internationale, spécialisé dans la fabrication de boîtiers hermétiques pour composants électroniques sensibles. Le groupe intervient sur les marchés de haute technologie tels que l'Espace, la Défense, la Sécurité, l'Aéronautique, les Télécommunications, l'Automobile et le Médical. Seul acteur global dédié, Egide est présent industriellement en France, aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Retrouvez toute l’information sur Egide : www.egide.fr

EGIDE est coté sur NYSE Euronext Paris™- Compartiment C - ISIN : FR0000072373 – Reuters : EGID.PA – Bloomberg : GID

Egide a renouvelé son label OSEO d’entreprise innovante le 11 juin 2012.
Système de management qualité et environnement certifié ISO 9001:2008 et ISO 14001:2004

Contacts

EGIDE – Direction Financière - Philippe Lussiez - +33 1 30 68 81 00 - plussiez@egide.fr
FIN’EXTENSO – Relations Presse - Isabelle Aprile - +33 1 39 97 61 22 – i.aprile@finextenso.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant