EGAMO agrandit son organe de réflexion sur la gestion ESG

le
0

(AOF) - Egamo a accueilli un nouveau membre au sein de son Comité de Multigestion d’Investissement Responsable (COMIRE), un lieu de réflexion structurellement attaché à son process ESG (Environnemental, Social, Gouvernance) dans le domaine de la Multigestion. Avec l'arrivée de Mutré, le nombre de membres de ce cénacle, tous des institutions de l’Economie Sociale, dont MGEN, UMR et CARAC, passe de 5 à 6. L’objectif du COMIRE est de définir les critères extra financiers essentiels pour les investisseurs institutionnels.

Il permet l’échange sur les grandes problématiques soulevées par l’exercice concret de la gestion et vise à dégager des pistes de solutions, de manière pragmatique et dans un esprit d’ouverture et de progrès.

Le COMIRE d'Egamo a ainsi mis en lumière le fait que "l’exigence ESG formulée et mise en œuvre par les investisseurs institutionnels favorise la diffusion de l’esprit ESG dans les sociétés de gestion et les entreprises dans lesquelles les fonds sont investis" mais aussi que "l’analyse ESG a un coût et l’extension de couverture si elle semble souhaitable et nécessaire devra être financée, par les investisseurs notamment."

Créé par un acteur mutualiste de référence, le Groupe MGEN, Egamo inscrit naturellement le développement durable et les critères ESG (Environnement, Social, Gouvernance) au cœur de ses valeurs. Dès sa création, Egamo a cherché à décliner des valeurs extra financières dans ses actes de gestion ; au sein de sa gestion obligataire en direct d’une part puis au sein de sa multigestion qu’elle pratique en architecture ouverte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant