Égalité stricte entre candidats pendant la campagne officielle

le
0
À partir de ce lundi, les médias audiovisuels doivent donner aux dix candidats les mêmes conditions de programmation.

Ce lundi s'ouvre une nouvelle période dans la campagne à l'élection présidentielle dans les médias audiovisuels. On entre dans l'ère de l'égalité parfaite, c'est-à-dire que les télévisions et les radios sont désormais obligées de donner aux dix candidats des conditions de programmation comparables. «Un JT de 20 heures n'est pas égal à une émission à 4 heures du matin», souligne le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Les chaînes doivent couvrir les meetings et donner la parole aux candidats exactement aux mêmes heures. Elles n'ont plus le droit de reléguer les petits concurrents à 2 heures du matin, en réservant les heures de grande écoute aux candidats les plus hauts dans les sondages. Ce qu'elles ont fait jusqu'à dimanche.

Les candidats dans les matinales

«Il y a eu des diffusions la nuit, de manière modérée, reconnaît Hervé Béroud, directeur de la rédaction de BFMTV. On n'a pas diffusé des meetings entiers mais des extraits un peu plus longs pou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant