Egalité hommes-femmes : le congé parental voté au Sénat

le
1
Egalité hommes-femmes : le congé parental voté au Sénat
Egalité hommes-femmes : le congé parental voté au Sénat

La réforme du congé parental a été adoptée par le Sénat. La haute assemblée a voté en première lecture, dans la nuit de mardi à mercredi, cette réforme inscrite dans le projet de loi sur l'égalité des femmes et des hommes. Elle vise à inciter davantage de pères à prendre ce congé.

«Nous ne sommes pas là pour mener la guerre des sexes: nous avons la responsabilité historique d'accélérer sur notre route vers l'égalité», avait annoncé la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, en présentant le texte.L'ensemble de la gauche et les centristes de l'UDI-UC ont voté à main levée pour le texte, l'UMP seule se prononçant contre. «L'UMP ne voit pas dans ce projet de loi la grande loi-cadre sur l'égalité femmes-hommes que vous annonciez», a justifié André Reichardt. Muguette Dini (UDI-UC) a souligné, pour sa part, la qualité «remarquable» des débats. Si elle est satisfaite du volet consacré a la lutte contre les violences faites aux femmes, elle s'est déclarée moins convaincue par la partie congé parental. Catherine Tasca (PS) a parlé de «première manche» «puisque bien des objectifs de ce texte ne seront réalisés que si nous progressons de manière déterminée en matière d'égalité salariale».

Jusqu'à trois ans de congé parental. Avec la réforme du congé parental, pris à 97% par les femmes, le gouvernement veut s'attaquer à «l'inégale répartition des responsabilités parentales» et lutter contre l'éloignement des mères du marché du travail. A partir du 1er juillet 2014, les parents d'un seul enfant, qui ont aujourd'hui droit à six mois de congé, pourront prendre six mois de plus, à condition que ce soit le second parent qui en bénéficie. A partir de deux enfants, la durée du congé restera de trois ans à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi. Le gouvernement escompte que le nombre d'hommes en congé parental passera ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le mercredi 18 sept 2013 à 09:46

    La France devient de plus en plus attractive pour des employeurs potentiels... Mais bon, c'est le dernier de nos soucis. Le dogmatisme est bien plus important.