Egalité filles-garçons : le plan de Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem

le
16
Egalité filles-garçons : le plan de Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem
Egalité filles-garçons : le plan de Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem

Benoît Hamon, ministre de l'Education, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, ont travaillé ensemble pour élaborer les formations aux enseignants et les outils pédagogiques destinés à transmettre, à l'école, la valeur d'égalité entre les filles et les garçons. Après avoir tiré les leçons des ABCD de l'égalité, l'expérimentation lancée dans quelques classes à l'automne dernier, les deux ministres nous dévoilent en exclusivité leur plan d'action qui sera déployé dès la rentrée.

Ces fameux ABCD de l'égalité, vous les abandonnez??

BENOÎT HAMON. - La conclusion du rapport de l'inspection générale, c'est que le bilan des ABCD est positif. Ce dispositif pionnier a permis aux enseignants d'améliorer leurs pratiques. Ils ont pris conscience de clichés qu'ils véhiculaient inconsciemment, comme le fait de parler à 16 heures de l'heure des mamans ou d'interroger plus souvent les garçons que les filles. Dès la rentrée, nous allons lancer un plan d'action sans équivalent pour permettre à tous les enseignants d'accéder à des outils pédagogiques adaptés. La formation initiale de tous les professeurs s'enrichira d'un module consacré à l'égalité. Pour les enseignants déjà en exercice, nous l'intègrerons dans la formation continue. Les ABCD, c'étaient 600 enseignants volontaires. Là, ils seront 30?000 en formation initiale et potentiellement 330?000 enseignants du 1er degré à avoir accès aux outils indispensables pour apprendre aux écoliers qu'ils sont égaux, que garçons et filles doivent se respecter et qu'il n'y a pas une formation, un diplôme, un métier qui soit réservé à un sexe plutôt qu'à un autre.

NAJAT VALLAUD-BELKACEM. - L'égalité des droits entre femmes et hommes existe dans notre pays. C'est l'égalité réelle, dans les faits, qu'on recherche. Si on n'y est pas encore, c'est notamment parce qu'à l'école filles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le lundi 30 juin 2014 à 13:10

    Quand ils auront mis tout le monde au chômage, le gouvernement pourra expliquer qu' il a réalisé l'égalité homme femme. L'art de s'acharner sur les détails et de ne rien voir de l'essentiel.....

  • M4981842 le lundi 30 juin 2014 à 12:19

    "tient"

  • M4981842 le lundi 30 juin 2014 à 12:17

    Je suis très critique sur le gouvernement comme bcp sur le forum MAIS Najat Vallaud-Belkacemest AMHA de très compétente, elle sort du lot !Pas facile d'avoir été porte parole de ce gouvernement ...elle s'en est sorti très honorablement . Ds les débats elle tien la route et ne se laisse pas démonter (malgrès son jeune age)Elle assume son ministère plutot bien (j'en ai vu passer plusieurs sur ce poste)Pour Hamon la c'est tout autre chose ...

  • masson33 le lundi 30 juin 2014 à 11:54

    Une excellente manière de lutter contre l'islamisation de la Société...

  • dotcom1 le lundi 30 juin 2014 à 10:54

    L'idéologie, voilà le mal qui ronge notre société.

  • M3890093 le lundi 30 juin 2014 à 09:57

    Comment ces gens peuvent-ils gouverner un pays avec si peu d'expérience de la vie ? On dirait des jeunes nouvellement sortis de l'université.

  • M1945416 le lundi 30 juin 2014 à 09:47

    en sécurité dans ses villes??? , heu 4,4 millions de gens vivent dans des cités sensibles ou règne la loi des trafiquants en tout genres ..

  • c.monti1 le lundi 30 juin 2014 à 09:41

    detourner l'attention pour ne pas voir que l'état n'assure plus aucune de ses fonctions primaires, pourtant l'état est un goinfre en finance et un mammouth en personnel, qui se sent en sécurité dans les villes, dans les quartiers, chez soi, qui peut dire que son enfant a été tres bien formé au monde du travail, qui peut dire que l'hopital est un modele de fonctionnement et d'équipement.

  • M1945416 le lundi 30 juin 2014 à 09:37

    pour conclure, on agite un chiffon rouge pour détourner des résultats de l'éducation qui est médiocres

  • M1945416 le lundi 30 juin 2014 à 09:35

    quand j'allais à l'école, la question ne se posait pas, ce qui importait aux profs, c'était les résultats de l'éducation, nos parents n'avait pas la culture "de garçon roi" et de fille boniche; mais depuis quelques décennies , et l'apport de population d'autres origines, l'ABCD devient une priorité , alors quand même temps , la france est régulièrement rétrogradé au niveau mondial pour les résultats de son éducation.. cqfd