Efigest privilégie la Chine, la Russie et...l'Islande

le
0
(NEWSManagers.com) - Le spécialiste de l' allocation d' actifs à base de trackers, Efigest Asset Management, qui a présenté le 19 janvier sa stratégie d' investissement pour 2011, continue de donner la préférence aux marchés d' actions sans nier toutefois que les multiples distorsions et déséquilibres économiques et financiers mondiaux font peser le risque d' ajustements brutaux.


Du côté des pays émergents, le directeur général délégué et responsable de la gestion, Régis Yancovici, souligne que les très bonnes perspectives à long terme ne doivent pas masquer les risques inflationnistes et donc le risque d' une poursuite de resserrements monétaires. Les devises régionales seraient alors les grandes gagnantes.


Sur les actions, Efigest préconise une très grande sélectivité, la prime allant aux pays sur lesquels il n' y a pas eu d' engouement l' an dernier mais dont le potentiel demeure. C' est notamment le cas de la Chine, le risque inflationniste devant régresser dans les prochains mois, permettant une politique monétaire moins contraignante. Efigest a également pris position sur la Russie, très faiblement valorisée, sans dette, et qui bénéficie d' une forte exposition aux valeurs pétrolières et gazières.


En Europe et aux Etats-Unis, la problématique de la dette continue de dicter les choix d' investissement. Du côté européen, Efigest met l' accent sur les pays tournés vers l' extérieur comme l' Allemagne et l' Autriche. Pour les Etats-Unis, la société de gestion privilégie les thématiques bénéficiant d' une amélioration de la consommation et de la reprise de l' investissement, par exemple les technologies.


A noter enfin qu' Efigest, dont l' encours sous gestion s' élève à quelque 70 millions d' euros, s' intéresse aussi à un pays un peu oublié, l' Islande. " On n' en parle plus du tout mais l' Islande est en train de renaître de ses cendres" , lance Régis Yancovici. Le remède de cheval imposé au pays l' a remis sur pied et le redressement est bien engagé. Seul petit souci pour Efigest, mais en cours de résolution, il n' a pas encore de tracker sur l' Islande?


info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant